Phytothérapie

La médecine par les plantes

Depuis la nuit des temps, l’homme a appris à utiliser les vertus des plantes pour se soigner. Cette médecine naturelle n’utilise que des plantes, entières ou pas, sèches ou fraîches, mais sans adjonction d’autres substances.

La différence fondamentale entre la phytothérapie, issue du règne végétal, et une molécule de synthèse fabriquée en laboratoire, c’est l’absence de vie de ces dernières. La phytothérapie fait appel au monde du vivant.

Les progrès technologiques ont permis d’identifier, de quantifier et de conserver de façon optimale les principes actifs des plantes. Ceux-ci ont de multiples propriétés thérapeutiques : anti-inflammatoire, oestrogénique, sédative, diurétique, anti-spamodique, dépurative, détoxifiante, anti-allergique, drainante, etc.

Les applications
La phytothérapie s’utilise en préventif, curatif et en soutien lors de médication lourde. Elle s’applique aux différents systèmes:

  • hormonal (ménopause, cycles, sommeil, humeur, thyroïde…)
  • digestif (constipation, maux d’estomac, intestin irritable, diarrhée…)
  • génito/urinaire (cystite, mycoses, calculs…)
  • ostéo/articulaire (agit comme anti-inflammatoire et reminéralisant)
  • immunitaire (allergie, baisse de l’immunité…)
  • respiratoire (mucolytique, expectorant…)
  • circulatoire veineux et lymphatique
  • hépatique (insuffisance biliaire, engorgement, lithiase…)

Envoyez-nous un mail

5 + 3 = ?